Conseils pour bien publier vos annonces légales

Les entreprises commerciales sont soumises à l’obligation de la publicité pour officialiser les actes les plus importants de leur vie sociétale. De sa constitution à sa dissolution, chaque évènement doit apparaitre dans un journal d’annonces légales. Si autrefois, on publiait ses avis dans un support en papier, les déclarations juridiques sont aujourd’hui entrées à l’ère digitale.
Pourquoi les annonces légales sont-elles obligatoires ?

Le lancement d’une nouvelle activité est décidément une bataille contre les paperasses. Le business plan validé, le financement rassemblé et les statuts définis restent encore une étape essentielle afin de finaliser la création d’une entreprise. Pour boucler le tout, les institutions à but commercial dont les SARL, l’EURL, la SAS et les SASU doivent faire une publication d’annonces légales. Elle sert à informer l’ensemble des parties prenantes d’une boite, dont les clients, les partenaires, et toutes les personnes portent un intérêt aux entreprises.

Sans cette déclaration officielle, l’entrepreneur ne pourra pas enregistrer le dossier au greffe du tribunal de commerce. Par ailleurs, les autres évènements marquants de la vie d’une firme doivent également être annoncés dans un journal habileté. Bien que cela paraisse compliqué, cette démarche est désormais simplifiée avec l’arrivée d’un service en ligne et pas cher. Ils ont permis de moderniser les procédures administratives et de diminuer le prix.
Quels sont les avantages d’un service en ligne ?

On peut aujourd’hui écrire une annonce légale sans solliciter l’aide d’un juriste et sans disposer d’une connaissance juridique grâce aux plateformes d’annonces légales en ligne. Il suffit de remplir un formulaire et un algorithme se chargera de créer le message en optimisant le nombre de caractères. Les services sur l’internet proposent de publier les avis officiels avec un cout réduit. Pour ce faire, ils limitent le nombre de mots et ne rédigent que l’essentiel tout en respectant les mentions obligatoires.

Par ailleurs, il n’est plus nécessaire d’attendre des jours pour obtenir une attestation de parution. On reçoit le certificat dans l’heure qui suit le payement. Le prix d’une annonce légale varie entre 4 et 6 euros selon la plateforme. Cependant, la loi impose aux entreprises de choisir un journal qui se trouve dans le même département où se situe leur siège social. Autrement dit, elle sera refusée par la greffe et il faudra tout reprendre à zéro.